Le ministre de l’Intérieur en déplacement ce matin dans les quartiers nord de Marseille s’est présenté à un petit garçon qui ne savait pas qui il était : « Je suis le chef de la police… Tu vois Superman, Spiderman? »

Manuel Valls est sur plusieurs fronts à la fois, menaces terroristes, délinquance, manifestations. Il ne  frémit pas non plus face aux menaces des indépendantistes du Front de libération nationale corse.

Le ministre vise également le poste de Super-Premier ministre.

Mais, pour vous, cette comparaison est-elle valable ?