Si la deuxième circonscription de l’Oise a vu le député UMP sortant Jean-François Mancel remporté le second tour de la législative partielle, c’est bien le bon score (48,59%) de la candidate FN Florence Italiani qui fait les gros titres lundi 25 mars.

Réagissant à ce résultat, la présidente du Front National, Marine Le Pen a déclaré sur Europe 1 que son parti est aujourd’hui « le centre de gravité de la vie politique ». Pour l’ancienne candidate à la présidence de la République, les idées du FN « attirent un certain nombre de personnes », expliquant ainsi un tel résultat dans l’Oise.

Critiquant la représentativité de l’Assemblée Nationale et le « système UMPS », Marine Le Pen estime que son parti pourrait être représentée par plus de 80 députés si les dernières élections avaient eu lieu à la proportionnelle.

Mais le véritable test pour le Front National aura lieu en 2014 lors des municipales. S’il parvenait à conquérir une mairie, le parti d’extrême droite pourrait alors s’ancrer encore davantage dans le paysage politique français.