La série de photo “Be my slave”  (“sois mon esclave”) présente la collection de Aamna Aqeel, une créatrice de mode pakistanaise.

Visibles sur le Facebook de la styliste, et publiées dans la revue Diva, les photos mettent un scène une mannequin blanche qui utilise un enfant noir comme esclave : on lui voit lui tenir son ombrelle, son sac, dormir à ses pieds ou subir ses réprimandes.

Ces photos ont profondément choqué : la presse pakistanaise la critique très fortement, et les commentaires sur le réseau social sont tous outrés.  Le travail de l’artiste est jugé “répugnant”, “dégoutant”, “vicieux” …

D’après Aamna Aqeel pourtant, il n’y a là rien de provoquant. Elle dit vouloir “faire émerger la question du travail des enfants, qui se pose au Pakistan”.

Mais en choquant tout son public, la créatrice aurait-elle raté son coup ?