paris_chineA Hangzou, une petite ville située à 200 kilomètres de Shanghai, à l’Est de la Chine, une reproduction de la capitale française vient de surgir de terre. Un projet immobilier de luxe qui ne rencontre pas le succès escompté.

Au total, 6 ans de travaux auront été nécessaires pour ériger ce nouveau quartier qui dispose d’une capacité d’accueil de 10.000 personnes. Dans ce Paris artificiel, la location d’un appartement de 300 m² coûte 500 euros par mois.

Le quartier de Tianducheng est une copie quasi conforme du Paris haussmannien : un Arc de Triomphe, une réplique de la fontaine du jardin du Luxembourg, les Champs-Elysées, Montmartre et… une Tour Eiffel qui ne mesure que 108 mètres de haut, contre 165 pour celle de Las Vegas et 324 pour l’originale.

Mais, pour l’heure, seulement une trentaine de personnes se sont installées dans ce que les médias locaux considèrent désormais comme une « ville fantôme », avec ses larges routes se terminant brusquement et les terres agricoles environnantes. Les rares commerçants du coin avouent avoir peu de clients.

De fait, Tianducheng est devenu une sorte de « Paris low cost » pour les jeunes couples mariés qui n’ont pas les moyens financiers pour s’offrir leur lune de miel dans le véritable Paris.

Et vous, que pensez-vous de la version chinoise de Paris ?