En ce moment en France, se développe une pratique pour le moins originale : la “fish pedicure”. Le concept, proposé par de nombreux établissements de beauté, est simple : il suffit de tremper ses pieds dans un bassin peuplé de centaines de petits poissons, qui se feront une joie de venir picorer les squames de la peau.

Parfaitement naturelle, cette technique d’exfoliation séduit de plus en plus d’adeptes.

Pourtant, la méthode ne serait pas totalement sans danger. Mercredi, un communiqué de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) indiquait qu’elle comportait “un risque de transmission d’agents pathogènes d’origine humaine ou animale”.

En effet, aucune réglementation sanitaire n’encadre cette pratique. L’eau ne peut d’ailleurs pas être désinfectée, à cause de la présence des poissons. Les germes peuvent donc facilement être transmis d’un usager à l’autre, par l’intermédiaire de ces poissons.

L’Anes demande donc que le public soit mieux informé des risques encourus, et que des “procédures d’admission et d’hygiène des usagers” soient systématiquement mises en place.

Barboter les pieds dans l’eau, au milieu des poissons (et des germes ?), ça vous tente ?