Dans un entretien au quotidien économique “La Tribune”, Aurélie Filippetti, parlementaire socialiste de Moselle et chargée de la culture, 
des médias et de l’audiovisuel dans l’équipe de François Hollande, a dévoilé le projet du candidat socialiste. Entre autres, les courriels d’avertissement envoyés aux internautes qui téléchargent illégalement seront supprimés en cas de victoire à la Présidentielle. L’envoi de l’e-mail fait partie de la réponse graduée adoptée actuellement par Hadopi pour mettre en garde l’utilisateur.

Dans une interview que la chargée de la culture de François Hollande a donnée à “La Tribune” ce lundi 30 janvier, Aurélie Filipetti a expliqué que la loi Hadopi “sera remplacée, car elle est devenue le symbole de l’opposition entre les créateurs et leur public. En particulier, nous arrêterons d’envoyer des emails, c’est inefficace et intrusif. Hadopi n’a pas fait baisser le téléchargement, mais a juste poussé les internautes vers le streaming et le téléchargement direct. L’affaire Megaupload montre bien que Hadopi n’a rien résolu. Et Hadopi n’a guère favorisé la création française : les films et les chansons les plus piratées sont les blockbusters américains. Enfin, Hadopi n’a pas rapporté un euro de plus aux créateurs. Ce que veulent les créateurs, ce n’est pas s’acharner contre les internautes, mais faire émerger de nouveaux modèles économiques. Les intérêts des artistes et de leur public ne sont pas opposés, même économiquement. Cette idée d’opposition entre eux est un mensonge de démagogues.”
La procédure de lutte contre le téléchargement illégal prévoit actuellement une réponse en trois étapes. D’abord, l’internaute soupçonné d’avoir téléchargé illégalement reçoit un courriel d’avertissement, puis en cas de récidive, un deuxième e-mail avec lettre recommandée. Si ces mises en garde ne découragent pas l’internaute, alors il risquera de payer une amende, et verra son abonnement Internet suspendu (un mois maximum).  Cette procédure se verra t-elle entièrement supprimée en cas de victoire du PS en 2012 ? Est-ce la fin prochaine de la loi Hadopi ?