Les années se suivent et se ressemblent pour la Dacia Sandero. Pour la deuxième année consécutive, elle est devenue la voiture la plus vendue en France auprès des particuliers. Elle est surtout le symbole parfait de la bonne santé de la marque qui passe à la quatrième place des ventes de voitures les plus achetées, juste devant Volkswagen.

Tout va bien pour Dacia, qui continue sa progression et bat tous ses records de ventes. La marque semble parfaitement tenir son rôle et son positionnement global de bonnes voitures pas très chères, lui permet de mettre ses différents modèles dans des conditions parfaites de ventes. En effet, si la Sandero est la voiture la plus vendue en France auprès des particuliers, l’un des modèles stars de Dacia le Duster, le SUV de la marque, fait lui aussi un carton dans les ventes.

Tout d’abord, ils font partie des modèles les plus abordables du marché, la Sandero démarre à 7 990 euros avec le petit moteur essence 1.0 de 75 chevaux. Le diesel lui s’affiche à partir de 11 450 euros. Ses modèles proposent un excellent rapport qualité-prix. Renault a patiemment et méticuleusement transformé le côté low-cost de ses modèles dont la Sandero, avec une esthétique plus flatteuse. Du coup, la voiture apparaît fiable, pas chère, simple et donc parfaitement conciliable avec une utilisation quotidienne et familiale. Les versions du type stepway, ont transformé les côtés simples et robustes en côtés natures et baroudeurs.

En fait, pour être bien précis, c’est la Clio qui fait la course en tête si l’on regarde les ventes globales, et cela depuis 2012, elle devance la Peugeot 208. Cependant, un grand nombre de ses ventes, est effectué auprès d’entreprises et des loueurs. Par contre, les ventes des 70 000 modèles de l’an dernier de la Sandero, ont été faites à 90 % en direction de particuliers.

Toute cette stratégie repose aussi sur des coûts de production bas, dans des pays où le coût de la main d’oeuvre est moins élevé. Ainsi, pour les modèles du marché européen, ils sont fabriqués en Roumanie, ou au Maroc. Tous les véhicules reposent sur la même plate-forme, celle de la Logan avec au moins la moitié de composants communs.

Crédit photo : ferdinand-stohr