goproUne caméra haute définition devient un outil indispensable de l’arsenal des terroristes. Il s’agit ici de la marque Go Pro. La marque revient plusieurs fois dans de nombreux actes terroristes.

Les frères Kouachi avaient laissé dans la voiture abandonnée quelques cocktails Molotov, un drapeau djihadiste, et une caméra main libre de la marque Go Pro. Les enquêteurs ne sont plus surpris de la présence de ce modèle de caméra dans les outils des terroristes. Les deux frères Kouachi ne sont pas les seules à utiliser ce type de caméra. Rappelez-vous d’Amedy Coulibaly, le meurtrier de Montrouge et de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, on avait trouvé sur lui la même caméra Go Pros, mais aussi un ordinateur portable sur lequel il transférait les images prises avec la caméra.
Dans les vidéos du Go Pro tournées avant et durant la prise d’otages Amedy Coulibaly faisait allégeance à l’État islamique. Ce qui est triste c’est qu’ils utilisent des outils de haute performance à des fins souvent ironiques, le slogan de GoPro Be A. Héros est malheureusement utilisé à des fins tristes