Comme on pouvait s’y attendre, François Fillon et Jean-François Copé se disputent le titre de leader de l’UMP. Ce combat de coq est inopportun pour le parti, affaibli par la défaite de Sarkozy et fragilisé par la menace Le Pen. Pour en finir avec cette situation et repartir sur de bonnes bases, Alain Juppé songerai à prendre la direction de l’UMP puisque que l’actuel secrétaire général ne fait visiblement pas l’unanimité. Même s’il le dément, il aurait déclaré aux journalistes de Paris Match « pour l’instant je les laisse s’écharper entre eux, mais je vais me lancer, je suis le plus capé, il n’y a pas photo ».

Juppé, qui n’a pas d’ambitions présidentielles pour 2017, permettrait ainsi de repousser le duel Fillon-Copé à plus tard, en attendant d’éventuels prétendants, le temps de restructurer le parti dont il participé au lancement. Voir en attendant un éventuel retour de Nicolas Sarkozy aux affaires politiques…

Alain Juppé, la bonne option pour diriger l’UMP ?