Le site américain CareerCast a publié son classement annuel de 200 métiers, classés du « meilleur » au « pire ».  Cette année, journaliste en presse écrite se retrouve dernier de la liste.

Basée sur les données du Bureau des statistiques du travail, l’étude montre que le métier de journaliste de presse écrite est la pire profession actuelle.

CareerCast a pris en compte un certain nombre de critères : le salaire, l’effort physique, le stress, l’environnement de travail et les perspectives d’embauches.

Les journalistes auraient donc le métier le plus ingrat. En effet, les perspectives d’embauches sont faibles, le stress est élevé, les heures de travail augmentent et le salaire moyen diminue.

Les journalistes se placeraient après les bûcherons, les soldats, les acteurs ou encore les éleveurs de vaches laitières.

A l’inverse, les meilleurs métiers appartiennent aux domaines de la finance, du médical et de l’informatique. Les actuaires, c’est-à-dire les spécialistes des statistiques et des probabilités financières, remportent la première place.

Les ingénieurs informatiques, les audiologistes (spécialistes des troubles auditifs) et les conseillers en investissement financier sont également en haut du classement.

Le corps médical est particulièrement bien représenté : les ingénieurs biomédicaux sont en deuxième position, les dentistes prennent la sixième place…

Alors pour vous, quel est le pire métier du monde ?