marine-le-pen-pere-jean-marieEn ironisant sur les initiales du Président de la république, NS, qui correspondent à celles de National Socialisme, et en comparant le meeting de la Concorde aux rassemblements nazis de Nuremberg, Jean-Marie Le Pen a mis sa fille dans une position délicate. La candidate a du regretter publiquement les déclarations de son père et expliquer qu’il s’agissait d’une blague.

Lors du meeting de la présidente du FN, son père avait comparé le bobo à Nicolas Sarkozy : “il fait du vélo, oui, comme NS. NS : national socialisme. Ah pardon ! j’ai cru en regardant la place l’autre jour que c’était Nuremberg, avec NS”, avait-il ironisé.

Interrogé par BFM, Marine Le Pen s’est désolidarisée de son père en précisant : “quand Jean-Marie Le Pen fait une blague, vous avez le droit de la trouver mauvaise. Moi-même je la trouve mauvaise, je trouve que c’est une mauvaise blague”, a commenté Marine Le Pen.