Un faux e-mail, truffé de fautes d’orthographe, a été envoyé ce matin aux journalistes spécialisés sur le FN. Un e-mail qui provenait prétendument du président d’honneur du Front National.

Les journalistes étaient invités à une conférence de presse où Jean-Marie Le Pen était sensé dire « la vérité » sur les tortures en Algérie ; dans le mail il annoncerait qu’il aurait pratiqué la torture durant la guerre d’Algérie.

« Oui, j’ai torturé en Algérie pendant cette période noire que l’on a appelé la “bataille d’Alger”.

[…] Nous avons tous pratiqué “la question” sur des Algériens prisonniers, avec des méthodes qui paraîtraient aujourd’hui proches de celles que les nations barbares utilisaient, à d’autres époques […].

Nous étions militaires et nous avions l’impunité, car l’armée avait obtenu du gouvernement socialiste les pouvoirs spéciaux, et ces méthodes étaient la politique de contre-insurrection au sein de l’armée française, en ce temps là. »

Le Front National a décidé qu’il porterait plainte contre la personne à l’origine de ce mail.

Jean-Marie Le Pen a-t-il été victime d’une mauvaise blague ou d’un militant anti-fn ?