Le candidat du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon n’a jamais eu son permis de conduire. Pas de quoi perturber le perturbateur de la gauche : sa préférence à lui va pour le métro. « Ca va vite et ça me convient bien », résume-t-il.

Celui qui voit en François Hollande un « capitaine de pédalo en pleine tempête » ne considère donc pas indispensable de savoir conduire une voiture (à défaut d’un bateau) pour prendre la barre du navire France.

Pédalo ou paquebot, faut-il un permis pour être président de la France ?