Le candidat du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon n’a jamais eu son permis de conduire. Pas de quoi perturber le perturbateur de la gauche : sa préférence à lui va pour le métro. “Ca va vite et ça me convient bien”, résume-t-il.

Celui qui voit en François Hollande un “capitaine de pédalo en pleine tempête” ne considère donc pas indispensable de savoir conduire une voiture (à défaut d’un bateau) pour prendre la barre du navire France.

Pédalo ou paquebot, faut-il un permis pour être président de la France ?