Dans son édition du jour, le Canard Enchaîné révèle que Jean-Luc Mélenchon pourrait se voir proposer une place de député par le PS, à savoir dans la 3ème circonscription du Val-de-Marne. Une proposition à laquelle il ne serait pas insensible. Car passé l’euphorie actuelle de la campagne, le candidat du Front de Gauche sait qu’il sera plus difficile de peser dans vie politique. Mélenchon aura donc besoin d’une tribune et ne serait pas opposé à l’idée de représenter la coalition Front de Gauche à l’Assemblée Nationale après les législatives de juin.

Une perspective qui rend fou Pierre Laurent. Pour lui cela sonnerait la mort du PC, étant donné que son parti est l’une des principales composantes du Front de Gauche. Pour le secrétaire national du PC,  il est « totalement exclu de donner la présidence du groupe parlementaire à Mélenchon. Cela voudrait dire qu’il n’y a plus de Parti communiste ».

Les élections législatives, un tournant décisif pour l’avenir du PC  et du Front de Gauche?