Visiblement l’histoire du pain au chocolat a aussi fait du bruit de l’autre côté des Pyrénées. Dans un article sur l’élection pour la présidence de l’UMP, le site Internet El Pais a titré « Copé le xénophobe gagne la présidence de la droite française de 98 votes ».

Certes le mot xénophobe a par la suite a été remplacé dans le titre par le terme populiste, mais le message est plutôt clair d’après le journaliste Miguel Mora qui a déclaré sur Twitter : « Il est populiste et xénophobe, mais plus le premier que le deuxième ».

D’ailleurs le terme de xénophobe a été maintenu dans l’article par le correspondant parisien d’El Pais.