L’ancien ministre du budget a été interrogé lundi par un auditeur sur la TVA sociale alors qu’il était l’invité de France Inter. La proposition de l’auditeur était toute simple : « Pourquoi ne pas porter la TVA des produits de luxe à 35 ou 40% ? ». La réponse de Mr Copé a été surprenante : « cela pénaliserait les produits français à l’export. »

Il n’y aurait, en réalité, aucune conséquence qui ressemblerait à une pénalisation de ces produits. En effet, ils sont vendus Hors Taxes dans les aéroports, dans les célèbres « Duty Free ». Et pour les quelques touristes qui achèteraient des produits de luxe en France, n’oublions pas qu’ils ont la possibilité de se les faire détaxer directement en magasin.

Quelle sera la prochaine excuse utilisée pour protéger l’industrie du luxe ?