C’est en tout ce que laisse sous-entendre le magazine Paris-Match paru jeudi. Voici le off que le magazine retranscrit dans ses colonnes : « Le 14 mars, présent à la cérémonie de remise de la Légion d’honneur à une de ses ex-collaboratrices, organisée au Conseil constitutionnel, l’ancien président a confirmé qu’il voterait pour François Hollande dès le premier tour de la présidentielle.»

Une intention que l’ancien président avait déjà exprimé lors d’une visite au musée Chirac de Sarran, en Corrèze. Mais dès le lendemain, Jacques Chirac avait affirmé à l’AFP qu’il s‘agissait d’une boutade, « d’humour corrézien entre républicains qui se connaissent de longue date ».

L’humour corrézien est-il un comique de répétition ?