Dans l’hémicycle, vendredi 19 avril, les députés ont bien failli en venir aux mains. Ils participaient à la discussion du projet de « mariage pour tous », et la situation a dégénéré.

0h45 du matin, le 19 avril. Le député UMP Marc Le Fur est en pleine intervention. Il dénonce « la violence à l’égard de jeunes gens » qui manifestent contre le mariage gay. Le député brandit une ballerine appartenant apparemment à une jeune manifestante qui s’est faite « traînée par les cheveux » par les CRS. Marc Le Fur veut faire de cette chaussure le symbole de l’oppression policière.

La discussion autour de cette ballerine a semble t-il fait réagir un fonctionnaire de la Justice, Laurent Vallée, assis derrière Christiane Taubira. La droite estime qu’il n’a pas « cessé de ricaner », selon la gauche « il a soupiré » . Les députés de l’opposition se dirigent alors vers les bancs des ministres, prêts à en découdre. Mais les huissiers se sont interposés. Puis, interruption de séance. La diffusion d’image est alors arrêtée. Selon certains députés, des coups ont été assénés.

Claude Bartolone, endosse le rôle du professeur : « Nous ne sommes pas des collégiens qui avons des difficultés avec un regard de travers ! »

Alors pour vous, les députés UMP se sont-ils délibérément énervés pour retarder la séance ?