hillaryLa démocrate Hillary Clinton vient d’annoncer sa candidature à la course à la magistrature suprême des États-Unis. Elle avait clairement mentionné qu’elle tenterait une nouvelle fois de devenir la première femme présidente des États-Unis.
Dans le site de Mme Hillary Clinton hillaryclinton.com, on peut voir la vidéo ou la sénatrice de 67 ans annonçait sa candidature, mais aussi dans un tweet, ou elle a officialisé sa seconde candidature aux primaires démocrates, malgré sa défaite de 2008 contre l’actuel président Barack Obama.
“Je suis candidate à la présidence “, a-t-elle déclaré dans une vidéo de deux minutes, avec des témoignages des classes moyennes American composées d’une jeune mère de famille, un jeune couple noir, deux frères entrepreneurs hispaniques, un enfant, un couple d’hommes et un autre de femmes, un ouvrier…
Dans cette vidéo elle avait clairement expliqué que “Les Américains se sont battus pour surmonter les difficultés économiques. Mais ceux qui sont au sommet sont toujours favorisés “, et que “Les Américains ordinaires ont besoin d’une championne. Je veux être cette championne “. “Je pars sur le terrain pour gagner votre voix “, ajoute-t-elle.
Grande favorite aux primaires démocrates avec 60 % des intentions de vote, Hillary Rodham Clinton entend bien gagner l’élection de 2016. Les huit premières semaines des primaires seront consacrées à la rencontre des électeurs dans les États les plus reculés comme l’État rura de l’Iowa.
Après cette annonce très médiatisée de la secrétaire d’État, les réactions des républicains ne se font pas attendre, Ted Cruz candidat aux primaires des républicains est le premier à avoir critiqué l’annonce de la sénatrice “Nous savons exactement à quoi nous attendre ” et il a ajouté dans un vidéo “Hillary Clinton représente les échecs du passé. L’Amérique veut-elle un troisième mandat Obama ?”
Jeb Bush, républicain de 62 ans a critiqué la politique étrangère de l’administration Obama “Nous devons faire mieux que la politique étrangère d’Obama et Clinton, qui a affaibli les relations avec nos alliés et enhardi nos ennemis” a-t-il expliqué dans une vidéo.
Elle dispose également du soutien du président Obama qui fût son ex-rivale “Elle ferait une excellente présidente ” a-t-il déclaré. À part ce fort soutien elle dispose également d’un CV qui fait sa force, ancienne Première dame, sénatrice, chef de la diplomatie, elle a les atouts pour faire une bonne présidente. Elle a connu et surmontée les crises internes qu’international, rencontré les grands de ce monde, négocier des affaires délicates, comme la crise Lybienne, l’Urkaine. Elle connait bien les rouages de la politique américaine, et elle est la seule candidate ayant vécu à la Maison Blanche depuis huit ans.

credit photo: wikipédia