Après l’annonce du retrait de sa candidature par Christine Boutin, c’est au tour d’Hervé Morin d’être dans le collimateur des rumeurs. Ces rumeurs parlent d’un possible retrait de sa candidature après les résultats très insatisfaisants qu’il a obtenus dans les intentions de vote. Pour l’instant, Hervé Morin s’est retiré dans l’Eure afin de préparer une motion qu’il présentera au congrès de son parti.

“0% pour un fromage, c’est bon pour la santé, pour un candidat c’est inquiétant” avait ironisé Jean-Christophe Lagarde, numéro deux de son parti, alors que la candidature de Mr Morin avait été créditée de 1% d’intentions de vote. Par ailleurs, même la récolte des parrainages ne semble pas sourire au candidat centriste qui aurait, pour l’heure, 280 promesses de signature, soit moins que Marine Le Pen.

Où est passé le “J’irai jusqu’au bout”, leitmotiv de Mme Boutin et Mr Morin?