front nationalC’est une grande première pour ce parti de l’extrême gauche. Le Front national aurait versé à des assistants parlementaires européens des pots de vin. Le Parlement européen a saisi l’Olaf, l’organisme antifraude de l’UE pour d’éventuelles irrégularités sur les salaires de ces assistants parlementaires.
« Le Président Martin Schulz a saisi lundi l’Office européen de lutte antifraude d’éventuelles irrégularités financières commises par le parti français Front National. (…) L’administration du Parlement européen a constaté la présence de 20 assistants de parlementaires européens à des postes officiels alors que ceux-ci doivent nécessairement et directement travailler à l’exercice du mandat parlementaire des députés européens » lit-on dans le communiqué.
Cette décision du parlement européen va alimenter les débats sur l’intégrité du Front National par rapport aux élections départementales. Les divers partis politiques français n’ont pas encore commenté cette décision. Aucun démenti du président du parti du Front National, Marine Le Pen, n’a été observé jusqu’ici. Quel sera alors l’avenir du FN si cette requête déposée par le parlement s’avère vraie .