emploi

Mardi, la gauche jette un regard foudroyant au ministre du Travail car l’homme politique a décidé de renforcer les contrôles sur les sans-emploi.

La décision de François Rebsamen suscite la polémique surtout chez les partisans de la gauche. Surement pour atténuer cette divergence d’opinion, le ministre du Travail a décidé d’annuler son voyage à Évreux en Eure. Normalement, Rebsamen devait visiter l’agence locale de Pôle emploi mercredi et en même temps, dans son calendrier, il est prévu que l’homme assiste à la signature d’une convention pour les personnes qui sont à la fois sans emploi et en difficulté. Les signataires de cette convention sont Jean Bassères et Jean-Louis Destans c’est-à-dire le directeur général de Pôle emploi et celui du conseil général de l’Eure.

Une personne proche de l’homme politique fait part à AFP que ce dernier est obligé de rester à Paris car il doit assister à une réunion importante et qui ne peut pas attendre.