François Hollande, candidat à la primaire PS, a défendu ses propositions pour l’Education, assurant qu’il préférait “mettre deux milliards et demi (d’euros) pour l’école que trois milliards pour les prisons”, s’il était élu président.

“Je ne dis pas qu’il ne faut pas améliorer l’état de nos prisons, qui ne sont pas dignes de la condition humaine. Mais quand même, créer 30 000 places de prison, ça coûte 3 milliards d’euros en investissement. Je préfère mettre deux milliards et demi pour l’école que trois milliards pour les prisons”, a t’il expliqué.

Pour François Hollande, il faut aussi redonner confiance aux enseignants. “Aujourd’hui, il n’y a même plus suffisamment d’étudiants qui se présentent aux concours, parce qu’ils sont découragés et qu’ils savent qu’il n’y a pas suffisamment de postes qui sont ouverts”, a-t-il ajouté.