Mercredi soir à la Cigale, plusieurs candidats à l’élection présidentielle ont répondu aux questions de l’association “les féministes en mouvement” dans la cadre d’une soirée organisée la veille de la journée mondiale de la femme. François Hollande, Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon et Phillipe Poutou ont répondu à l’invitation. Et il semblerait que le candidat socialiste fut quelque peu houspillé par les militantes féministes.

François Hollande a d’abord eu le malheur de parler de “ses engagements auprès des français ». « Des françaises » le corrige le public sous les sifflets. L’intervention de Hollande a ensuite été interrompue à deux reprises aux cris de « DSK partout, justice nulle part ». Le socialiste a également essuyé des sifflets quand il a déclaré qu’il ne savait pas combien de places en crèche il serait en mesure de créer s’il est élu président. Même les citations de Simone Veil ne semblent pas avoir convaincu le public de la Cigale.

François Hollande a-t-il eu tord se de rendre à cette manifestation, et n’aurait-il pas mieux fait de  décliner l’invitation, comme Nicolas Sarkozy et François Bayrou ?