Philippe Poutou balance dans Métro. Selon le candidat du NPA, François Hollande l’aurait totalement snobé alors que les deux hommes étaient invités sur le plateau de France Info. « Il était à trois mètres, il ne m’a même pas dit bonjour et il est parti ». Une attitude que Poutou accepte d’autant moins qu’il rappelle que quatre jours plus tôt, sur le plateau de « Des Paroles et des Actes »,  « il m’avait serré la main chaleureusement devant les caméras ».

Philippe Poutou en profite pour décrire un peu plus ces coulisses de la politique auxquelles il se sent visiblement étranger : « Tout le monde papote. En dehors des plateaux télé, c’est les bises et les poignées de main entre le PS, le FN… ». Il est vrai que si le PS serre les mains du FN et pas celles des partis de gauche, il y a de quoi ne plus rien y comprendre…

Alors, Philippe Poutou, un béni-oui-oui choqué pour pas grand-chose, ou un réel mépris de François Hollande à l’égard des petits candidats ?