Si François Bayrou se veut représentant d’un centre dépassant les notions de droite et de gauche, et si plus de la moitié des sympathisants espèrent que leur candidat ne donnera pas de consigne au second tour, certains pensent toujours que le béarnais ferra le jeu de la droite en cas de second tour Hollande/Sarkozy.

C’est le cas d‘ Henri Emmanuelli  qui a récemment déclaré au monde, « en Aquitaine, Bayrou a toujours mené ses batailles aux côtés de l’UMP. Il n’y a qu’à Paris qu’on a des doutes. Monsieur Bayrou n’est là que pour préparer le second tour de Monsieur Sarkozy ».

François Bayrou est-il vraiment au « milieu », ou penche-t-il toujours à droite ?