Le centre souffre, entre résultat à la présidentielle décevant et divisions de ses leaders. Bayrou et l’orange étaient pourtant aussi populaires en 2007 que le sont le Front National ou le Front de gauche aujourd’hui. Mais cinq ans plus tard, la donne a bien changée, et  le leader du Modem n’est même plus sûr d’être élu dans son fief de Pau aux législatives.

Selon un sondage OpinionWay réalisé pour le Figaro, Bayrou n’obtiendrait que 45% des voix en cas de duel avec le PS au second tour. Le scenario serait pire en cas de triangulaire : 44% d’intentions de votes pour la candidate socialiste Nathalie Chabanne, et seulement 28% pour François Bayrou et le candidat UMP Eric Saubatte.

Bayrou va-t-il perdre son siège de député des Pyrénées-Atlantiques, et avec lui toute ambition au plan national ?