Le président de la République et son Premier ministre ne semblent pas avoir le même calendrier. Après la mort de Mohamed Merah, il a été question de faire de nouvelles lois sécuritaires. Mais François Fillon et Nicolas Sarkozy ne semblent pas d’accord sur quand les voter. Un désaccord qui n’est pas une première depuis l’investiture de François Fillon.

Le Premier ministre a en effet annoncé ce matin :

« Je consulterai les groupes politiques de l’Assemblée et du Sénat pour voir, ce qui devrait être le cas, s’il y a un consensus pour voter ces textes, auquel cas on pourrait les voter avant les élections présidentielles. »
Mais quelques heures plus tard, le président de la République contredit son premier ministre :

« J’ai annoncé des mesures. On les fera passer au Conseil des ministres.

Les élections ont lieu dans un mois et demi et dans un mois et demi, ce sera une des premières mesures que je ferai passer si les Français me font confiance. »

Nicolas Sarkozy prendrait-il plus à cœur sa campagne que la sécurité nationale ?