Faut-il se méfier des cyberattaques  via les mobiles ? La frontière qui sépare le travail et la vie sociale n’est pas claire pour les salariés qui peuvent maintenant se connecter à l’aide de leur Smartphone pour consulter leur mail et leurs réseaux sociaux dans l’enceinte de l’entreprise. Cette attitude a un impact assez considérable sur la politique des employeurs sur les appareils mobiles.

La technologie mobile prend sa place dans le développement d’une entreprise. Cependant, leur utilisation n’est pas soumise à des contrôles de risques des cyberattaques. Il est évident que la mise en place d’un système de contrôle des périphériques mobiles au sein de l’entreprise serait un véritable défi que ce soit pour des raisons politique ou de sécurité.

La conception de divers appareils mobiles plus performants attire les salariés qui ne peuvent pas s’empêcher de s’en acquérir, une  source de casse-tête pour les responsables de BYOD. Sans compter que la connexion entre les tablettes et les smartphones avec les ordinateurs de bureau est devient de plus en plus facile, il serait donc plus difficile de les protéger d’éventuels attaque de hackers. Les mobiles personnels connectés aux réseaux de l’entreprise sont désormais les cibles de hackers. Ces mobiles personnels peuvent avoir des ressources de l’entreprise qui sont souvent contaminés par des malwares mobiles pouvant affecter les risques d’attaques de l’entreprise.