Un peu plus de 24h après l’opération militaire qui a vu l’élimination de Ben Laden, la Maison Blanche débattait ce mardi de la possibilité de diffuser ou non différentes photos présentant la dépouille du chef d’Al-Qaeda. Si l’exécutif américain veut montrer que le terroriste est bien mort, elle craint une réaction en chaîne.

Regroupant le président Obama et plusieurs membres des agences de sécurité nationale, un comité restreint a abordé ce sujet très sensible sans prendre encore de décision. Obama est face à la pression du Congrès américain, plusieurs élus réclamant la publication de ces photos. Ce qui est sûr, c’est qu’il s’agit bien de Ben Laden puisque des tests ADN ont été menés sur le corps.

Reste que l’opinion publique américaine pourrait très vite dévier vers la théorie du complot si des preuves concrètes ne sont pas présentées. Les élus américains veulent ainsi prouver que la traque de l’homme le plus recherché au monde est bien terminée, alors que plusieurs adeptes de la théorie du complot ont affirmé que la mort de Ben Laden avait été montée de toutes pièces.

Mais du côté de la Maison Blanche, on en est encore à l’étape d’évaluation des conséquences potentielles d’une telle publication, comme des protestations voire des violences dans le monde musulman. “Nous allons faire tout notre possible pour faire en sorte que personne ne puisse essayer de nier le fait que nous avons eu Ben Laden”a ainsi déclaré hier John Brennan, le conseiller du président Obama pour l’antiterrorisme, John Brennan.