Selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay du jeudi 28 juin 2012, 49 % des Français pensent réduire leurs dépenses dans les mois à venir. Crise économique oblige, on se sert la ceinture. Dans ce contexte, la prime des Bleus pour leur prestation à l’Euro 2012 fait débat.

Après les récents déboires et les polémiques de l’équipe de France, 90 % des sondés s’opposent aux primes, exorbitantes, versées aux joueurs.

Grâce à leur qualification pour les quarts de finale de l’ Euro 2012, les Bleus vont recevoir une prime de 100 000 euros. Le député PS Olivier Faure s’est interrogé lundi sur la pertinence de verser aux joueurs une telle prime, sur fond de crise du pouvoir d’achat et de mauvais comportement de certains Bleus.

« Quand on a des Français qui souffrent autant des questions de pouvoir d’achat et qui voient des joueurs qui vont empocher quand même 100.000 euros à l’issue de cette compétition, les voir ensuite mépriser leur public, c’est très douloureux, on peut attendre mieux d’une équipe de France qui nous a aussi parfois habitués au meilleur »,  a déclaré l’élu de Seine-et-Marne sur Europe 1.

La question peut être posée légitimement: Mérite-t-on 100.000 euros après une élimination en quarts de finale d’un Euro? Mérite-t-on surtout 100.000 euros après avoir une des comportement si médiocre (Samir Nasri et Jérémy Ménez en tête)?

Alors que les joueurs italiens ont tous décidé de reverser leur prime aux sinistrés de la région d’Emilie-Romagne, les joueurs de l’équipe de France vont s’empresser d’empocher sans broncher leur joli pactole…