manifestation_gays_photo_valyavAprès le boycott de la vodka russe, les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi vont-ils devenir le nouveau moyen de pression de la communauté homosexuelle internationale ?

Les Jeux d’hiver doivent se dérouler du 7 au 16 mars 2014 dans la ville russe de Sotchi. Mais pour protester contre la politique russe menée envers les personnes de sexualité « non traditionnelle », les défenseurs de la cause LGTB réclament le boycott de ces Jeux.

Depuis quelques temps, la Russie durcit en effet sa politique envers les homosexuels. Les députés russes ont voté une loi qui punit toute « propagande homosexuelle » devant mineur, en interdisant toute promotion des relations sexuelles « non-traditionnelles ».

Le ministre des sports, Vitaly Moutko, avait annoncé que cette loi, accompagnée de lourdes sanctions (jusqu’à 1 million de roubles d’amende), s’appliquerait sans distinction à tous les athlètes olympiques qui l’enfreindraient.

Pour l’acteur britannique Stephen Fry, cette politique s’apparente à celle menée par les Nazis envers les juifs. Il a d’ailleurs demandé au Comité International Olympique de retirer les Jeux à la Russie. La ministre allemande de la Justice suggère que les hommes politiques et les athlètes boycottent les Jeux pour condamner la politique de Poutine.

La cause homosexuelle s’engage fortement contre la politique antigay de Moscou et a lancé une pétition pour transférer les Jeux de 2014 à Vancouver (où ils s’étaient déroulés il y a quatre ans). Plus de 130.000 personnes l’ont déjà signée.

Alors que les Championnats du monde d’athlétisme s’ouvrent le 10 août à Moscou, le ministre des Sports russe a tenu à se montrer rassurant : « Tous les sportifs et organisations sportives devraient garder leur calme. Leurs droits seront respectés. »

Pensez-vous que les Jeux de Sotchi puissent vraiment être boycottés ?