Jean-Francois Cambadélis_photo de Parti SocialisteOn ne peut pas dire que cette annonce va arranger, l’image du Parti Socialiste. Le premier secrétaire du PS a déclaré qu’il allait proposer de “reporter, ou de suspendre” l’université d’été du PS prévue à Nantes en août. Le motif évoqué, est le risque de violences liées à la contestation sociale. On fera remarquer que, soit c’est exagéré et ils passent pour des “peureux”, soit c’est justifié et cela en dit long sur l’état de rupture entre le gouvernement, sa politique et les Français.

De son côté, le premier secrétaire fait valoir qu’il doit prendre ses responsabilités, dont l’une d’elles, est d’assurer la sécurité de tous. “On en discutera pour trouver une autre date, qui permettra de faire les choses avec plus de sérénité“, a affirmé le premier secrétaire du PS et député de Paris. “On nous menaçait de violences sur nos militants, on menaçait de saccager l’ensemble de la ville“, a fait valoir Jean-Christophe Cambadélis. A ce titre Johanna Rolland, la maire PS de Nantes, souligne une décision “responsable”.  Jean-Christophe Cambadélis rappelle qu’en quelques semaines, des permanences du PS ont été attaquées, on a même tiré dessus à l’arme à feu.

Il faut rajouter que Nantes est une ville où la contestation se nourrit aussi du projet controversé d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, mais plus officiellement, la raison invoquée est la présence de la CGT qui a prévu des manifestations à proximité de l’Université d’été.

Quoi qu’il en soit, on ne peut s’empêcher de penser qu’une telle annulation permettrait également d’éviter de nouveaux signes de désunion, voire des règlements de comptes à quelques mois d’une primaire à gauche qui s’annonce bouillante. A propos de voix discordante, le député Yann Galut, membre du bureau national du PS, qui parfois vote avec les “frondeurs”, estime que cette annonce “montre l’état de rupture du gouvernement avec les Français“. Quant à Philippe Saurel, maire DVG de Montpellier, exclu du PS, président de la Métropole (3M) a sauté sur l’information pour proposer “pourquoi pas tous vous réunir ici ? A-t-il écrit à l’adresse du patron national du PS.

Il propose que les socialistes se retrouvent lors du rassemblement d’été du courant de Martine Aubry, à Montpellier.

L’été sera chaud au PS, et pas que dans les t-shirts et les maillots.

Credit photo :  Parti Socialiste