Dans une interview à paraître jeudi dans les Inrocks, Laurent Fabius évoque les 100 premiers jours qui suivront la présidentielle. Il fait même plus que les évoquer, et dresse un calendrier précis des trois premiers mois post-élection, en cas de victoire du PS. « De la mi-mai jusqu’au 17 juin, le gouvernement sera nommé, des changements concrets seront décidés mais on ne pourra pas prendre de mesures législatives » (pour rappel les élections législatives se dérouleront en juin).

« Après le 17 juin, l’Assemblée nouvelle sera en place, les mesures les plus importantes pourrons intervenir ». Laurent Fabius évoque également le calendrier international « le calendrier sera aussi très rempli. Dès son élection, le nouveau président devrait rencontrer la chancelière allemande ». L’ancien Premier ministre rappelle également que la France confirmera le retrait de ses troupes pour avant fin 2012».

Le PS est-il consciencieux et prévoyant ou met-il la charrue avant les bœufs ?