Plusieurs anciens dirigeants d’Europe 1 sont actuellement interrogés par la justice dans une affaire de travail dissimulé. Entre 2005 et 2008, alors que Jean-Pierre Elkabbach dirigeait la radio du groupe Lagardère, Europe 1 aurait confié ses journaux d’informations nocturnes à des stagiaires payés comme tel, pendant que les journalistes pro se tapaient le roupillon…

Pour rappel, la loi exige que le tuteur du stagiaire assure une mission de formation, ce qui n’était apparemment pas le cas à Europe 1 puisque ledit tuteur ne travaillait pas la nuit. Les faits auraient été constatés suite à une visite de l’inspection du travail. L’ « exploitation » des stagiaires aurait cessé quand Alexandre Bompart aurait succédé à Elkabbach à la tête de la radio.

L’exploitation des stagiaires, un sujet peu traité dans les médias : une spécialité Europe 1 ou une généralité dans les groupes de presse ?