“Stranger Things” sur Netflix fait partie de ces séries qui font apparaître un drôle d’objet, assez énigmatique pour les moins de 20 ans, une cassette audio. De fait, en jonglant sur la notoriété des séries et un peu sur la curiosité, plusieurs marques relancent des appareils de lecture pour pouvoir écouter les cassettes de papa et maman, voire de papy et mamie. De là, à parler de réel “revival”, c’est aller un peu vite.

Elle a complètement disparu des radars, depuis 30 ans. Elle fut la victime directe de l’arrivée des CD. Cependant, la vieille cassette analogique refait surface, un peu comme le vinyle. Or, à la différence de la cassette, qu’il fallait parfois rembobiner avec un stylo Bic ou un crayon, le vinyle n’a jamais totalement été délaissé.

Concernant les cassettes, il faut tout de même rappeler deux choses. D’une part, la qualité de son d’une cassette ne saurait pas être comparée à celle d’un CD. D’autre part, impossible sur notre bonne vieille cassette de passer au morceau que l’on veut immédiatement. On peut juste accélérer et avancer la lecture à l’aveugle et rembobiner éventuellement. Ceci dit, enregistrer un titre à la radio, sans avoir les commentaires de l’animateur nous occupait un bon moment.

Il se serait tout de même vendu 400 000 cassettes dans le monde l’an passé. En France, la société Mulann Industrie à Avranches, a même relancé la production. Elle en vend 3 000 par mois sous la marque Recording The Master. Thomson, commercialise encore ses postes FM lisant CD et cassette, le lecteur portable RK250UDABCD ajoute en plus une compatibilité DAB + avec la radio numérique terrestre. Muse, fait la même chose avec sa radio M-152 RC. Celle-ci permet de jongler entre la cassette analogique et la radio numérique.

Lorsque l’on évoque la cassette audio, on se remémore immédiatement le Walkman. A ce sujet, Julien Goyet, chef de groupe marketing audio de Sony, qui a lancé la marque Walkman en 1979 explique, “il y a énormément de nostalgie autour de la cassette audio, certes, mais pas de potentiel business réel qui nous soit remonté par la distribution ou les réseaux sociaux“.

Donc a priori, nous restons au stade de la nostalgie passagère. Si vous avez des vieux enregistrements de Police, Abba, Capdevielle et autres Buggles, vous pouvez vous refaire une soirée en sortant votre ancien appareil. N’oubliez pas les cassettes VHS pour un énième visionnage de “retour vers le futur” et la soirée sera classée “Ciné-audio club vintage”.

Crédit photo : markus spiske

 

 

l