La généreuse Angela Merkel s’était proposée de venir directement soutenir Nicolas Sarkozy lors de l’un de ses meetings de campagne. Mais l’affaire a fini par capoter. Et ce serait directement à cause d’Henri Guaino, soufflent quelques langues indiscrètes.

Le conseiller spécial de l’Elysée aurait gardé une rancune tenace contre la chancelière, après que l’Allemagne ait vivement critiqué l’Union pour la Méditerranée, un projet porté par Henri Guaino… En ces temps difficiles pour l’UMP, Nicolas Sarkozy aurait peut être mieux fait de s’afficher avec un dirigeant qui pèse sur la scène européenne.

Henri Guaino n’aurait-il pas dû remballer sa fierté, et laisser le couple Merkozy flirter un peu plus longtemps, dans l’intérêt de son parti ?