code du travailLa troisième conférence réunissant syndicats, patronat et Etat a débuté lundi dernier afin de trouver une solution pour lutter contre le chômage.

Pour l’Etat, l’urgence se trouve dans le fait de trouver une solution pour redémarrer la croissance et faire diminuer le chômage. Manuel Valls a émis l’hypothèse d’un fonctionnement « plus souple » pour rehausser l’économie. Il appel aux partenaires sociaux de discuter sur la simplification du Code du travail ainsi que sur la réévaluation des seuils sociaux dans les sociétés. Un dialogue que le Medef et le CGPME considère comme « lourd ».

L’assouplissement des seuils sociaux et du Code de travail encouragerait les chefs d’entreprises à recruter. Pour rehausser la croissance, le ministre du Travail déclare même « prêt à suspendre pendant trois dans les seuils sociaux ». Cependant, les avis divergent entre les syndicats et les patrons sur le pacte de responsabilité ainsi que sur les seuils sociaux et le compte pénibilité. Le gouvernement estime avoir le dernier pour trancher sur les meilleures solutions pour rehausser la croissance.