La directrice du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde s’est payée les Grecs dans une interview au Guardian : « Je pense que les Grecs devraient commencer par s’entraider collectivement, en payant tous leurs impôts ». Une déclaration particulièrement malvenue sachant la situation personnelle de la directrice du FMI, qui ne paye pas d’impôts malgré son salaire de 380.939 euros annuel, en vertu d’un statut fiscal particulier.

Si Christine Lagarde s’est payée la Grèce, les grecs se sont payés Christine Lagarde en retour. Les critiques ont fusé en Grèce et en France. Des internautes hellènes ont même créé un page Facebook « en l’honneur » de la remplaçante de DSK.  Une page qui a déjà 5.505 fans.