Le 28 mars dernier, nous évoquions le fait qu’un ministre était soupçonné d’employer une femme de ménage sans-papiers à son domicile. Il s’agirait en fait du secrétaire d’Etat au commerce extérieur, Pierre Lellouche, qui selon le Libération de ce lundi, employait illégalement une mauricienne depuis 2009.

Lellouche plaide la bonne foi : « elle travaille chez mois depuis quelques mois et je l’ai toujours déclarée. J’ignorais qu’elle était en situation irrégulière ». Une thèse à laquelle  le quotidien ne croit pas une seconde. D’après Libération, Lellouche a déclaré sa salariée à partir du 3 avril 2012, soit le lendemain de la diffusion d’un documentaire de Canal + qui l’accusait d’employer une sans-papiers. Lellouche serait même directement intervenu auprès d’Eric Besson  en 2009 pour lui demander de régulariser la mauricienne. N’ayant pu obtenir gain de cause, il aurait ensuite employé la fille de sa concierge de façon fictive, et c’est  sous  le nom de cette dernière que la femme de ménage mauricienne aurait travaillé pour Pierre Lellouche depuis 2009.

Lellouche ou Libération, qui dit vrai dans cette affaire ?