Ségolène Royal, Jack Lang et Jean Glavany tous hors-jeu suite à leur défaite aux législatives, la course à la présidence de l’assemblée nationale s’est accélérée ce lundi. Claude Bartolone a annoncé sa candidature aujourd’hui dans le Parisien.

Peu après, dans les couloirs du Palais Bourbon, l’ancienne Ministre Elizabeth Guigou l’a imité en déclarant aux journalistes : « Je souhaite avoir des responsabilités au bureau de l’Assemblée Nationale, et si c’était la plus haute qui m’était confiée, ce serait évidemment un grand honneur pour moi de l’assumer, mais il faut qu’il y ait un dispositif collectif ».

Elizabeth Guigou, favorite pour le perchoir ?