D’après les informations du Point, Rachida Dati a assigné Dominique Desseigne devant un tribunal civil pour « reconnaissance de paternité » de sa fille Zohra, née le 2 janvier 2009.

Le PDG du groupe Lucien Barrière (hôtels et casinos) a d’ailleurs confirmé cette assignation, même s’il a refusé d’en dire plus sur son éventuel paternité. « Je n’ai aucun commentaire à faire, sinon la justice me le reprocherait » s’est-il contenté de dire.

Une déclaration qui laisse supposer que Desseigne ne devrait pas reconnaitre la paternité de Zohra. Son nom avait déjà été évoqué dans le passé, mais l’homme d’affaires avait nié en bloc être le père de l’enfant.

Il avait cependant déclaré à Paris Match en 2009, au sujet de Rachida Dati, qu’elle était « belle, intelligente et vive. Mes enfants l’adorent ».

L’information que croit détenir le Point mettra peut être fin aux spéculations sur le nom du père de l’enfant de Rachida Dati. Plusieurs noms avaient circulé, dont celui de l’ex-Premier ministre espagnol José Maria Aznar.