Jeudi, un magazine américain affirmait que l’Azerbaïdjan mettait des bases aériennes à disposition d’Israël, à proximité de sa frontière avec l’Iran, dans l’éventualité d’une attaque militaire provenant du régime iranien.

Le ministre de la défense azerbaïdjanais n’a pas tardé à réagir : « cette information est absurde et ne repose sur rien » a-t-il déclaré à l’AFP. Probablement de peur que les relations entre Iran et Azerbaïdjan n’empirent… Début mars, les autorités azerbaïdjanaises ont arrêté une vingtaine de personnes suspectées de préparer des attentats contre les ambassades israéliennes et américaines à Baku (capitale de l’Azerbaïdjan).

Cette révélation sur les bases aériennes risque-t-elle d’avoir des répercussions pour l’Azerbaïdjan, déjà cible de potentiels attentats?