En soulevant la question de la dépénalisation du cannabis, Cécile Duflot a semé la pagaille dans le gouvernement et remis sur le tapis un débat qui n’en finit pas.

Au PS, on s’oppose fermement à cette proposition, et Cécile Duflot s’est fait recadrer par plusieurs membres du gouvernement. Arnaud Montebourg s’est aussi vivement opposé à la proposition de l’écologiste (« je n’ai pas envie que les enfants de France puissent acheter du cannabis dans les supermarchés ») mais il suggère une solution qui pourrait être la bonne : organiser un référendum sur la dépénalisation.

« On peut toujours demander des référendums dans notre pays, ça n’est pas interdit, c’est même parfois recommandé. Il est parfois nécessaire d’avoir des débats qui impliquent les citoyens » a déclaré Montebourg qui est convaincu que les français voteraient contre la dépénalisation.

Un référendum ne permettrait-il pas de trancher définitivement cette question ? Un débat citoyen ne serait pas de trop sachant que ce sujet divise, au sein même des partis politiques. S’il refuse de le mettre à l’agenda maintenant, François Hollande s’est un temps prononcé pour un débat à l’échelle européenne sur la dépénalisation, alors que Martine Aubry ou Najat Vallaud-Belkacem sont en faveur de la dépénalisation.