On a tous en tête le slogan : “les antibiotiques, c’est pas automatique”. En effet, l’abus de ces médicaments rend les bactéries résistantes à tout traitement.

Pour lutter contre ce phénomène et venir à bout des bactéries les plus résistantes, des scientifiques ont eu l’idée d’ajouter au traitement des particules d’argent : il rendrait celui-ci presque mille fois plus efficace.

L’argent s’attaque en effet à la membrane des bactéries et permet ainsi de perturber leur défense. De cette façon, les antibiotiques peuvent plus facilement les attaquer, et les tuer.

En élargissant l’efficacité des antibiotiques, il serait possible de guérir les infections les plus mortelles, sans trouver des traitement spécifiques.

Cependant, cet ajout de particules n’est pas sans conséquence :  le corps humain supporte mal l’argent, et la dose utilisée pour obtenir des effets satisfaisants est proche de la toxicité.

S’empoisonner pour guérir, est-ce une bonne solution ?