Le tweet lâché par Manuel Valls n’est probablement pas innocent. « Copé a fait des pieds et des mains pour débattre avec Hollande à « Des paroles et des actes  » sur France 2tv jeudi 15 mars… pour éviter que cela soit Fillon » a posté le maire d’Evry.

Si l’on ne doute pas que Fillon et Copé se soient crêpé le chignon pour obtenir la participation à l’émission, comme à n’importe quelle occasion où ils sont en concurrence, cette remarque acerbe de Manuel Valls traduit peut être une certaine inquiétude du PS au sujet de ce débat à venir. Autant le parti avait reçu avec enthousiasme la perspective du débat avec Juppé, un débatteur que l’on qualifiera de courtois par rapport à la moyenne de la sphère politique,  autant l’agressivité de Copé semble faire du mouron aux socialistes.

Le retour de François Hollande sur le plateau de « Des paroles et des actes », un débat risqué pour le PS ?