Une phrase du livre « UMP, un univers impitoyable » a particulièrement retenu l’attention de Claude Goasguen. Normal, elle le concerne directement. « Claude Goasguen est né avec huit testicules, mais l’excès de testostérone finit par nuire » peut-on lire dans ce bouquin. Selon Neila Latrous et Jean-Baptiste Marteau, les auteurs, cette citation leur aurait été soufflée par un secrétaire national de l’UMP.

Sûrement décidé à montrer que cette réputation n’était pas usurpée, le députe-maire du 16ème s’est invité à un débat sur ce livre, se déroulant dans un café près de chez lui. Étalant sa virilité incomparable, il aurait débarqué en plein débat et déclaré devant une assemblée pantoise « C’est exactement ça ! J’en au quatre grosses paires entre les jambes ! ». Moralité : il ne faut pas casser les couilles de Claude Goasguen.

Claude Goasguen a-il eu raison de venir grogner devant une assemblée qui débattait peut-être de son nombre de testicules?