Ces derniers temps le Figaro n’a pas été épargné par les critiques. Même au sein de la rédaction, les journalistes ont poussé un coup de gueule contre la ligne éditoriale de leur média, dont l’inclinaison à droite était si prononcée qu’elle faisait parfois perdre tout son sens à la notion d’objectivité journalistique.

Un changement à la tête du journal ne serait donc pas malvenu pour remettre le Figaro sur de bons rails. Deux candidats de renom semblent être prêts à vouloir relever le défi : Christophe Barbier sur le point de quitter l’Express, et Franz-Olivier Giesbert, actuellement à la tête du point. A moins que l’actionnaire Dassault ne privilégie la solution interne, Alexis Brézet.

Barbier ou Giesbert, quelle-est la meilleure option pour succéder à Étienne Mougeotte ?