taubiraNicolas Sarkozy trouve inquiétant le « silence assourdissant » de la ministre de justice Christiane Taubira, et se demande si elle a encore une place au gouvernement.
Nicolas Sarkozy se serait-il exprimé au nom de tous ce jeudi 19 février sur Europe1? Suite au drame au Danemark, il aurait souhaité entendre Françoise Hollande dire la façon dont il protégerait les Français. Profitant de son passage, il également lancé quelques pics à la garde des Sceaux en se basant sur l’exemple danois. « J’ai été très frappé d’une chose. Quand il est arrivé ce drame au Danemark, j’ai vu l’omniprésence de la ministre de la Justice danoise parce que c’est normal qu’elle soit omniprésente. Elle porte la réponse pénale, la réponse judiciaire » explique l’ex-chef de l’Etat français, avant de revenir sur le terrain politique française : « Est-ce que vous avez remarqué le silence assourdissant de madame Taubira ? Est-elle toujours ministre de la justice ? A-t-elle des idées ? » Il a également repris l’un des arguments préférés de l’opposition sur Christiane Taubira, l’accusation de laxisme avant d’ajouter : « La réponse pénale, la fin du désarmement pénal qu’organise Madame Taubira, c’est quand même quelque chose d’important ! » Nicolas Sarkozy a pensé à haute voix sur la volonté du ministre de la Justice de mettre en place des lieux de dé-radicalisation pour les djihadistes ou les durcissements de peines pour les consultations de site djihadiste.
Christiane Taubira n’a pas attendu longtemps pour aux accusations de Nicolas Sarkozy de « désarmement pénal ». EN effet, elle avait fait balader Nicolas Sarkozy en déclarant : « Je pourrais jouer sur les dates. Je pourrais jouer, par exemple, sur les dates qui concernent les meurtriers : 2005, 2008,  2010, 2011… Je me refuse à le faire. Je pourrais évoquer le fait que l’un de ces meurtriers lorsqu’ il est sorti de prison, il est sorti dans un procédé automatique qui relevait de l’ancienne législation » le 22 janvier.