chiracPour la course au présidentielle de 2017, l’ex-président Chirac affirme soutenir, Alain Juppé. Il a déclaré, au Figaro jeudi « Si j’en avais l’énergie, j’aurais déjà réservé ma place, même une petite, à son QG ». Il a même ajouté dans sa déclaration « J’ai toujours su qu’Alain Juppé serait au rendez-vous de son destin et de celui de la France ». « Peu de choses pouvaient me faire plus plaisir, pour moi-même, pour lui et surtout pour notre pays. »

. Ce soutien ne l’a pas surpris, en rappelant ses liens avec l’ancien président. Vu qu’Alain Juppé était le Premier ministre de Chirac en 1995-1997.

Lors de son interview sur France 2, il a affirmé « J’ai gardé avec lui un lien très fort, une estime et un lien d’affection ».

Or l’épouse de Chirac, Bernadette lui critiquait. Elle a dit se douter de capacités d’Alain Juppé à briguer l’investiture de la droite à la primaire de 2016 pour la présidentielle. Dimanche, elle a évoqué qu’il est froid et qu’il n’attire pas les gens.

Selon une étude réalisée récemment, Alain Juppé est le rival le plus sérieux de Nicolas Sarkozy pour 2017.